Le saviez-vous? Depuis 2009, le 5 mai est la journée de l’hygiène des mains. Cette année, le Centre de Prévention des Infections Associées aux Soins (CPIAS) Occitanie a lancé un défi aux patients, aux soignants et aux cadres de santé de la région. Prenez-vous au jeu!

 

Prenant tout le cadre, un étal de savons faits main. En cubes, encastrés comme une mosaïque, les contours sont rustiques et inégaux, certains portent une empreinte ; le dégradé va du noir au crème en passant par le marron du savon de Marseille.

 

L’AFONT a retenu 10 questions sur les 37 posées aux trois catégories de participants de ce jeu-concours. Testez votre degré d’immunisation contre les idées reçues et contre les fausses informations en y répondant (par oui ou par non).

Peut-on dire que:

  • 1) L’hygiène des mains permet de diminuer le nombre d’infections associées aux soins corporels?
  • 2) La friction hydroalcoolique est plus efficace que le lavage simple des mains (eau + savon) sur les micro-organismes?
  • 3) La friction hydroalcoolique doit être privilégiée même en présence de souillures sur les mains?
  • 4) Les frictions hydroalcooliques doivent être réservées aux situations d’épidémies?
  • 5) En cas de soin corporel, au moins deux frictions hydroalcooliques doivent être réalisées: une avant et une après le soin?
  • 6) Un lavage simple des mains (eau + savon) doit systématiquement être réalisé avant toute friction hydroalcoolique?
  • 7) Les solutions hydroalcooliques sont mieux tolérées par la peau des mains que les lavages simples (eau + savon)?
  • 8) Le port de bagues diminue l’efficacité de la friction hydroalcoolique?
  • 9) L’utilisation intensive de solution hydroalcoolique favorise l’émergence de bactéries multi-résistantes?
  • 10) L’utilisation intensive des solutions hydroalcooliques sur les mains peut contribuer à une alcoolémie élevée?

Réponses dans quelques jours avec notre article «Tout sur la solution hydroalcoolique (SHA)».

Photographie d’illustration: Donbalon pour Pixabay.com