Dans le programme du forum ci-dessous, l’AFONT attire l’attention sur deux temps forts concernant son champ d’action: l’un sera la table ronde «Toucher: interdit d’interdire», l’autre la présence de l’artiste The Blind qui exposera quelques œuvres et présentera son prochain livre.

Mains d'un enfant, en cours d'art plastique, toutes barbouillées de peinture

Cet événement était prévu pour le 24 avril 2020. En raison de la crise sanitaire, il est reporté au vendredi 6 novembre 2020.
La table ronde réunira Florence Bernard, enseignante agrégée et docteure en arts plastiques, artiste graveure; Rima Lebrun, chargée d’accessibilité pour le public déficient visuel à la Cité des Sciences et de l’Industrie; Marie-Pierre WARNAULT, chargée de prospective en médiation à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine; et The Blind, artiste nantais qui réalise des œuvres de street art intégrant le braille et des tableaux sonores que l’on déclenche par le toucher.
Au cours des ateliers qui suivront, The Blind présentera la maquette de son prochain livre et échangera sur une sélection d’œuvres accrochées sur place.
Voici l’intégralité du communiqué de presse:

Dans le cadre de son 70e anniversaire, le GIAA/apiDV organise le forum « Numérique et pratiques innovantes au service des déficients visuels », en présence de Cédric O, Secrétaire d’État chargé du Numérique:
le vendredi 6 novembre 2020 de 8h30 à 17h,
dans les locaux d’AG2R LA MONDIALE, 35-37 bd Brune, Paris 14.

Inscription obligatoire et gratuite par courriel à les70ansdugiaa@giaa.org
Avec le soutien d’AG2R La Mondiale et de la Fédération des Aveugles de France

«Agissons pour nos réussites! C’est le cap que nous nous fixons, pour nous permettre un parcours professionnel stimulant et une vie culturelle enrichissante. Le numérique et les pratiques innovantes sont une chance pour les aveugles et les malvoyants en leur ouvrant largement le champ des possibles. Ce sont ces innovations que nous souhaitons saluer à l’occasion de notre 70ème anniversaire. Mais si nous manquons de vigilance et de volontarisme, elles peuvent aussi générer de nouvelles fractures, sources d’exclusion pour les déficients visuels.»
Pierre Marragou, Président du GIAA/apiDV

Matinée: «Le numérique, frein ou chance pour l’emploi des déficients visuels?»

animée par Hakim Kasmi, journaliste à la rédaction de France Culture (économie et éducation).

Table ronde 1: Employer c’est rendre accessible les logiciels métiers

Quel état des lieux? Un sujet complexe, des initiatives individuelles, du cas par cas.

Table ronde 2: Innover, c’est concevoir une accessibilité native

Formation, accessibilité native… Comment sensibiliser les développeurs, éditeurs, entreprises, employés, pouvoirs publics?

12h30 Cocktail déjeunatoire

Après-midi: «Une Culture plus accessible pour les déficients visuels?»

Tout l’après-midi, ateliers découverte: danse dans le noir, jeux vidéos adaptés, livres tactiles, bocal sonore.

Table ronde 3: Toucher: interdit d’interdire

Comment enseigner les arts plastiques? Comment utiliser de nouveaux outils numériques dans l’accès à la culture (œuvres d’art, expositions, musées)? Comment les acteurs culturels ou les artistes s’emparent-ils de ces outils?

Table ronde 4: Écouter: permis de permettre

Comment les nouveaux outils et de nouveaux savoir-faire renouvellent l’utilisation du son comme vecteur d’accès à la culture.