Chaque chapitre propose une synthèse accessible des avancées scientifiques récentes concernant les perceptions tactiles, leur illustration par plusieurs extraits littéraires et un inventaire ordonné du vocabulaire courant permettant de les exprimer en français.

 

Couverture de l'ouvrage : sur un fond beige, le nom de l'auteur ainsi que le titre s'affiche, tandis que le logo de la collection, une main dessinée dans un style gravure fin dix-neuvième pointe un doigt vers le titre

 

Quatrième de couverture

«Ce livre est encore plus nécessaire dans le «monde d’après», où la pandémie de Covid-19 a ravivé certains préjugés concernant le toucher, dont le «monde d’avant» était tout juste en train de se libérer. La première partie passe en revue Comment dire les propriétés tactiles, : la température, l’hygrométrie, le poids, , la consistance, la texture, la forme et la vibration. La deuxième partie se consacre au Toucher en situation pour approfondir son rôle dans nos actions, sa place dans nos systèmes de pensée, sa fonction d’alerte par la douleur et sa contribution aux pratiques de soin. Son enjeu est aussi de comprendre pourquoi le rôle du toucher dans notre vie et la présence du vocabulaire tactile dans notre langage passent souvent inaperçus. L’index des mots commentés et l’index des auteurs cités permettent aux lecteurs de feuilleter l’ouvrage en fonction de leurs points d’intérêt.»
Avec des textes de James Agee, Honoré de Balzac, Muriel Barbéry, Olivier Berger, Bi Feiyu, Italo Calvino, Albert Camus, Patrick Chamoiseau, Christos Chrissopoulos, Albert Cohen, Sandrine Collette, Bertille Cousin, Régine Detambel, John Dos Passos, William Faulkner, Thierry Faure, Jim Fergus, Jonathan Franzen, Anna Gavalda, Jean Giono, Ernest Hemingway, Nathan Hill, Victor Hugo, France Huser, Jean Malaquais, Eduardo Manet, William McIlvanney, Céline Minard, Toni Morrison, George Orwell, Daniel Pennac, Laura Restrepo, Hernán Rivera Letelier, Santiago Roncagliolo, Oreste Sacchelli, Dan Simmons, John Steinbeck, Daniel Tammet, Pablo Tusset, Alexandre Vialatte, John Edgar Wideman et Stefan Zweig.

Extrait de la préface du professeur Alain Rabatel

«Les inventaires raisonnés proposés par Bertrand Verine nous font prendre conscience des relations oubliées entre certaines expressions opaques et leur origine sensorielle, comme c’est le cas pour un vin chambré ou frappé, un poids accablant, une crème ou une assise étoffée. Ils mettent en relief le caractère d’abord tactile de la crispation, de l’angoisse ou de l’anxiété, ou encore, de façon inattendue, le caractère d’abord abstrait de lourd, de brut et de rude. De même, le curieux appréciera des détails peu connus sur morfondu, figé ou floqué, des ajouts aux dictionnaires sur vibrer ou blottir, des éclaircissements sur des particularités perceptives comme les doubles consistances ou les formes doubles.»

Référence

Verine, Bertrand, 2021, Le Toucher par les mots et par les textes, Paris, L’Harmattan (collection Dixit grammatica), ISBN 978-2-343-23883-8.
Lire l’Avant-propos de l’auteur et la Préface d’Alain Rabatel sur le site de L’Harmattan.

Photographie d’illustration: couverture de l’ouvrage – L’Harmattan.